Tout savoir sur le fonctionnement du système de transmission

système de transmission

Avant d’acheter une voiture, il est important de connaître le système de transmission dont elle est équipée. En effet, chaque type de transmission présente ses propres caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients. Comment fonctionnent ces systèmes ? Mecagoo vous donne les réponses.

Le système de transmission : c’est quoi ?

La transmission est composée de plusieurs éléments, notamment l’embrayage, le volant moteur, les arbres de transmission, la boîte de vitesses, et le pont autobloquant. Le système de transmission transmet la puissance de rotation du moteur vers les roues motrices de la voiture. De ce fait, il sert à maintenir la puissance du moteur lors du déplacement, des accélérations et des décélérations. Mecagoo peut vous recommander les garages auto compétents près de chez vous pour vous aider à choisir entre les différents types de transmission.

Pour que la voiture puisse se mouvoir sans difficulté, le pont autobloquant du système transfère l’énergie vers les roues motrices grâce aux arbres de transmission. Par ce mouvement, la boîte de vitesses délivre le couple moteur vers les roues. Elle ajuste la vitesse de rotation du moteur. Selon les circonstances de conduite, la boîte de vitesses permet de coordonner le couple moteur. Quant au volant moteur et à l’embrayage, ils relient le moteur à la boîte de vitesses.

La traction ou la transmission avant

La transmission avant est le type de transmission le plus fréquemment utilisé sur les véhicules actuels. La voiture à traction dispose de deux roues avant motrices qui sont entraînées par un demi-arbre de transmission. Deux configurations sont possibles : transversale ou avec un groupe motopropulseur longitudinal. La transmission avant transversale se situe en parallèle de l’axe moteur.

Le système de transmission avant est avantageux sur plusieurs points : la voiture bénéficie d’une force de traction optimale dans toutes les conditions climatiques et un gain de place pour un habitacle plus spacieux.

La propulsion ou la transmission arrière

Ce type de configuration se trouve sur les camionnettes ou les voitures plus lourdes. Avec la propulsion arrière, les deux roues arrière de la voiture sont motrices pour propulser les roues avant qui donnent la direction à suivre. Il est possible de la voir sous trois configurations : le moteur à l’arrière, le moteur central et le moteur à l’avant.

  • Le moteur à l’arrière : le moteur et la transmission se trouvent derrière l’axe des roues. Cette configuration garantit de meilleures performances. Elle permet de gagner de la place, facilite les virages et propose un confort de conduite.
  • Le moteur central : il se situe proche du centre du véhicule et la transmission placée derrière le moteur. Il assure une meilleure répartition des masses au niveau de la voiture et son centre de gravité.
  • Le moteur à l’avant : il est accompagné d’un tube de transmission intermédiaire qui transmet l’énergie du groupe motopropulseur aux roues.

La transmission intégrale

La transmission intégrale est adaptée pour les véhicules de type 44, les pick-up, les berlines et sur quelques types de SUV. Une voiture équipée d’une transmission intégrale dispose de quatre roues motrices. Elle est dotée d’un convertisseur de couple qui transmet la puissance sur les quatre roues en fonction de la vitesse. La transmission intégrale peut être enclenchée, semi-permanente ou permanente.

L’avantage de ce type de transmission est qu’elle offre une meilleure stabilité dans toutes les conditions de conduite. D’ailleurs, elle confère une meilleure motricité lors des pentes. À noter qu’il faut équiper la voiture de pneus hiver pour rouler sur la neige.