Les réserves naturelles à ne pas manquer en Thaïlande

La Thaïlande n’est pas un pays comme les autres. C’est un endroit paradisiaque qui est doté de multiples merveilles. De plus, toutes ses villes ont chacune leurs propres atouts touristiques et elles sont très agréables à explorer.

Bangkok, sa capitale, est par exemple très reconnu pour son dynamisme, pour ses temples étincelants et pour ses immenses gratte-ciels. Chiang Mai, quant à elle, est une ville qui regorge de magnifiques temples et de ruelles sinueuses. Ayuthaya, son ancienne capitale, est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Et enfin, Ko Samui ou l’île des cocotiers est l’un des endroits les plus paisibles du monde.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que la Thaïlande se démarque aussi par ses innombrables réserves naturelles qui sont vraiment uniques et merveilleuses. D’où l’intérêt de les présenter dans cet article.

Les réserves naturelles de Chiang Mai

Tout d’abord, il y a lieu de commencer par les réserves naturelles de Chiang Mai qui font toujours partie des itinéraires d’un voyage sur-mesure Thaïlande. A l’heure où l’on parle, on recense 7 principaux parcs dans cette ville, dont : le Parc National de Doi Inthanon, le Patara Elephant Farm, le Grand Canyon, le Parc National Doi Suthep Pui, Toto’s Elephant Camp, Elephant Nature Park et le Parc National Mae Takrai.

Les réserves naturelles de Ko Pha-ngan, de Koh Samui, de Kanchanaburi et de Thong Pha Phum

A Ko Pha-ngan, on recrute aussi 2 autres parcs, dont : Khao Ra et le Parc National Than Sadet. Puis, à Koh Samui, il y a les îles de Angthong et à Saiyok, il y a le monastère Forestal Wat Pa Luangta Bua. A Ban Na San, il y a également le Parc national de Kao Sok et à Surat Thani, il y a le Parc National Khaeng Krung. Mais la liste ne s’arrête pas là, il y a encore le Parc National Erawan et le Parc National Khao Laem à Kanchanaburi. Ensuite, il y a aussi Khuen Srinagarindra National Park et Thong Pha Phum National Park à Thong Pha Phum.

Les réserves naturelles de Phetchaburi, de Satun et de Koh Lipe

Pour continuer, on peut aussi rencontrer d’autres réserves naturelles dans la ville de Phetchaburi, dont : le Parc National Kaeng Krachan, Ban Krang et l’observatoire de volailles à Ban Krang. Mis à part cela, il y a aussi deux autres réserves naturelles à Satun et à Koh Lipe, dont : le Parc National Thale Ban, le centre des visiteurs et le Parc National maritime de Ko Tarutao.

Les réserves naturelles de Tak, de Khao Lak, de Krabi et de de Bangkok

Pour aller plus loin, il ne faut pas oublier de citer les réserves naturelles sises dans la ville de Tak, dont : le Parc Forestier Keng Huai Tak, le sanctuaire Mae Tuen Wildlife et le Parc National Mar Moei. Et à Khao Lak, il y a les îles Similans qui constituent une meilleure destination de plongée. Puis, à Takua Pa, il y a le Parc National Khlong Phanom. Avant de terminer, il y a lieu d’énumérer également les deux réserves naturelles de la ville de Krabi qui sont : les mangroves de Krabi et Mo Koh Phi Phi National Park. Enfin, la meilleure réserve de Bangkok est le Parc Chatuchak et celle de Lom Sak est le Parc National Thung Saleang Luang.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*