Comment devenir chauffeur VTC ?

Vous voulez devenir chauffeur VTC ? Sachez que c’est un métier auquel on n’accède pas aussi facilement que certains le pensent. Vous devez suivre une formation en plus d’autres exigences de la par des autorités compétentes. Découvrez les détails sans plus tarder.

Quelle formation suivre ?

Si vous voulez devenir chauffeur VTC, vous devez passer un  examen spécifique. Ce dernier prend la forme de question à choix multiples ou encore de questions à réponses courtes. Cet examen dure environ 4 heures et renferme 7 épreuves bien distinctes à savoir la sécurité routière, la réglementation des transports, la gestion d’une entreprise, la réglementation nationale des VTC ou encore le développement commercial.

Si vous voulez réussir haut la main cet examen, vous pouvez vous inscrire auprès d’un centre de formation agréé comme Ftransport. L’inscription auprès d’un tel centre n’est pas obligatoire mais vous devez le faire si vous voulez mettre toutes chances de votre côté quant à la réussite de votre examen. Certes, le prix d’une telle formation n’est pas donné mais le jeu en vaut la chandelle. De plus, le centre peut vous prêter un véhicule lors de l’examen pour la partie conduite.

Depuis que la loi Grand Guillaume est appliquée, l’examen ne se déroule plus auprès de la préfecture mais auprès de la chambre des métiers de l’artisanat (CMA).

Notez que même après avoir passé votre examen, vous devez suivre un stage de formation continue tous les 5 ans.

Comment faire la demande d’une de sa carte VTC ?

La carte VTC est délivrée uniquement à ceux qui adressent une demande par écrit à la préfecture. La carte est délivrée au plus tard dans les trois mois qui suivent la demande. Cependant, pour en faire la demande, il faut respecter un certain nombre de conditions à commencer par la détention d’un permis B depuis plus de 2 ans. Le candidat doit également avoir suivi l’enseignement de «  Prévention et secours civiques de niveau 1 » ou PSC1. Qui plus est, une visite médicale est également obligatoire et bien entendu, chaque demandeur doit avoir réussi au préalable l’examen VTC.

Par ailleurs, avant de vos accorder une carte VTC, la préfecture s’assurera que les points de votre permis de conduire n’a pas été réduit à moitié, que vous avez bien un permis B de plus de 3 ans et que vous n’avez pas encore été condamné.

Une fois que vous obtenez votre carte VTC, vous pouvez intégrer une agence de transport VTC ou exercer à votre compte.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*